samedi 18 mars 2017

Prénoms Révolutionnaires !


Aujourd'hui mes recherches ont notamment portées sur :

Fraise François BIDEAUX... Un prénom original s'il en est, mais qui s'explique par la date de naissance de l'enfant : le 30 mai 1794 ou plutôt le 24 Floréal II puisqu’à cette époque le calendrier grégorien a laissé place pour quelques temps au calendrier révolutionnaire.

Ce nouveau calendrier, qui commence le 22 septembre 1792, est composé de 12 mois de 30 jours auxquels s'ajoutent 5 jours complémentaires (6 pour les années bissextiles).

Le poète Fabre d'Eglantine fut chargé de nommer les mois. Il leurs donna des noms inspirés des saisons et des travaux agricoles :
Vendémiaire (22 septembre - 21 octobre) – Période des vendanges
Brumaire (22 octobre - 20 novembre) – Période des brumes
Frimaire (21 novembre - 20 décembre) – Période des frimas
Nivôse (21 décembre - 19 janvier) – Période de la neige
Pluviôse (20 janvier - 18 février) – Période des pluies
Ventôse (19 février - 20 mars) – Période des vents
Germinal (21 mars - 19 avril) – Période de la germination
Floréal (20 avril - 19 mai) – Période de l'épanouissement des fleurs
Prairial (20 mai - 18 juin) – Période des récoltes des prairies
Messidor (19 juin - 18 juillet) – Période des moissons
Thermidor (19 juillet - 17 août) – Période des chaleurs
Fructidor (18 août - 16 septembre) – Période des fruits


On demanda au même auteur de trouver un nom à chaque jour (remplaçant ainsi les saints du calendrier grégorien) :






Fraise François BIDEAUX étant né le 24 Floreal, jour de la Fraise, c'est tout naturellement qu'on lui donna ce prénom !

Dans le même registre de naissances (celui de Saint Laurent en Caux – 76) on trouve également la naissance de Marie Elizabeth Oignon
BARQ qui, bien sûr, est née le jour de l'Oignon, le 3 Messidor.

Dans son étude des naissances de l'an II à Paray le Monial, un généalogiste bourguignon relève des prénoms comme Balsamine, Giroflé, Jonquille, Orange, Tubéreuse, Tulipe, pour les filles ou encore Romarin, Jasmin, Plantin, Sureau et même Chou-fleur pour les garçons ! (voir son site ici)

Le 11 germinal XI (1er avril 1803) une nouvelle loi vint freiner cet engouement en interdisant les prénoms inspirés du calendrier révolutionnaire ! Seuls sont désormais autorisés les prénoms contenus dans le calendrier grégorien (retour des noms des saints donc !) ou ceux des personnages historiques. Les noms antiques avaient, en effet, une grande popularité après la Révolution. A Saint Laurent en Caux c'est l'Empire Romain qui inspire : aucun César mais pas moins de 9 Pompée !

20 Ventose III    BAUCHE Louis Pompé
7 Ventose IV    BOUST Jean Pompée François Samson
2 Ventose V    ANDRIEU Pierre Pompée

16 Ventose V    HOUSSAIS Jean François Pompée
9 Floreal V    BOCQUET Michel Pompée
30 Nivose VI    LE CONTRE Charles Pompée 
22 Floreal VI    BOUST Jean Désiré Pompée
22 Floreal VI    MARCHAND Pierre François Pompée
25 Termidor IX    ASSE Jean Baptiste Pompée

La Révolution passée on oublia donc les prénoms de fruits, de légumes et de plantes... Pas tout a fait cependant comme en témoignent les nombreuses Clémentine ou les souvent très jeunes Prune, Cerise ou Vanille...

En 2014 des parents ont voulu ré-créer le prénom Fraise (article de l'express). Le Juge aux affaires familiales estima ce prénom contraire à l'intérêt de l'enfant !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire