mercredi 1 mars 2017

Recherches biographiques sur Pierre Alois NUYTTEN (1869-1935)


NUYTTEN Pierre Aloïs
N Beselare (Bel.) 06.06.1869
M Geluveld (Bel.) 15.04.1898
GRIMONPREZ Marie Stéphanie
+ Lesquin (59) 12.12.1935

Voila souvent en seulement 5 lignes les seules informations que nous avons sur nos ancêtres. Il est cependant dommage d’arrêter ses recherches à ce stade et de ne pas tenter de reconstituer, tout du moins partiellement, quelques éléments de leur vie.

Je vous propose de découvrir un bref résumé des informations que j'ai pu retrouver sur cet ancêtre.


Acte de Naissance de Pierre Alois NUTTEN à Beselare le 6 juin 1869 - Archives de la Province (Courtrai)
Acte de Naissance de Pierre Alois NUYTTEN à Beselare le 6 juin 1869 - Archives de la Province (Courtrai)

 





Pierre Alois Nuytten est né le 6 juin 1869 à 15 heures en la commune de Beselare dans la province de Flandre Occidentale, en Belgique. Depuis 1977, cette commune est rattachée à celle de Zonnebeke.







Léopold II, roi des Belges 1865-1909
Léopold II, roi des Belges 1865-1909


Le Royaume de Belgique vit alors les premières années du règne de Léopold II, couronné le 17 décembre 1865. C'est sous son règne que sont votées d'importantes lois sociales : suppression du livret ouvrier, droit de former des syndicats, âge d'admission des enfants dans les usines fixé à douze ans, interdiction du travail de nuit aux enfants de moins de seize ans et du travail souterrain pour les femmes de moins de vingt et un ans, réparations pour les accidents de travail, repos dominical...





A mi-chemin entre Ypres et Menin, sur la crête centrale de la Flandre occidentale, Beselare est à l'époque au cœur d'une région très boisée. Cette forêt se réduit cependant depuis le début de la révolution industrielle. La Première Guerre Mondiale lui portera le coup final. Le bourg est connu depuis des temps inoubliables comme le "village des sorcières". Des travaux de recherches ont fait apparaître qu'il y a eu autrefois un procès de sorcières. Si la superstition a tenu un rôle important dans l'ensemble de nos villages, les récits transmis oralement à Beselare ont étés notés et transcrits par des écrivains populaires tels que Lodewijk De Wolf, Edward Vermeulen et tout récemment Jozef Maes.

Beselare - Becelaere de leege plaatse
Vue de Beselare avant 1914




Scieur de Long - Zager
Scieur de Long - "Zager"
Au moment de la naissance de Pierre, son père Édouard, âgé de 33 ans, exerce la profession de "zager" autrement dit de scieur de long. Sa mère Marie Louise, âgée de 29 ans, est dentellière. Ils se sont mariés trois ans auparavant, le 23 novembre 1866 dans cette même commune, et ont déjà un fils Jules Henri né le 19 février 1868. Celui-ci malheureusement décédera le 10 janvier 1870 juste avant son deuxième anniversaire.



Puis de cette union naissent Emélie Marie le 1er juillet 1871, Léonie Sylvie le 13 février 1873, un enfant mort-né le 8 octobre 1874, Virginie Philomène le 1er septembre 1877, un nouvel enfant mort-né le 18 janvier 1880 et Marie Élodie le 22 octobre 1884.

Pierre n'a pas connu ses grands-parents, ils sont tous les quatre décédés avant le mariage de ses parents.

arbre généalogique de Pierre Alois NUYTTEN




Pierre fréquente l'école de son village, il est instruit, sa signature le montre : il sait lire et écrire. Par ailleurs il parle le flamand et le français (contrairement à son père qui ne parla jamais le Français).


Geluveld - Gheluvelt Algemeen Zicht
Vue de Geluveld avant 1914




Ses parents reprennent une ferme dans la commune voisine de Geluveld. C'est là que Pierre épouse le 15 avril 1898, Marie Stéphanie GRYMONPREZ, âgée de 25 ans. Son père Charles Louis est décédé en 1877 et depuis elle vit avec sa mère Amélie Sophie BECKAERT et ses frères, Camille et Cyrille, dans la ferme familiale.


Mariage de Pierre Nytten et Marie Grymonprez le 15.04.1898 à Geluveld
Mariage de Pierre Nytten et Marie Grymonprez le 15 avril 1898 à Geluveld


Un premier enfant, Marcel Joseph, né de cette union le 6 février 1899.

Le 15 mars 1899, Pierre perd sa mère, Marie Louise BLANCKAERT âgée de 60 ans. 

Dès l'année suivante de nouveaux enfants viennent agrandir la famille : Marie Louise née le 3 octobre 1900, Rémy Omer né le 13 avril 1902, Madeleine Alice Virginie née le 15 février 1904, Adrienne Germaine née le 31 janvier 1906, Rachel Julienne née le 06 janvier 1908 et enfin Camille Cyrille le 22 janvier 1910.

Pierre perd sa belle mère Amélie Sophie BECKAERT le 30.07.1910. Elle avait 79 ans.

Le 10 avril 1912 le couple donne naissance à Jeanne Marie. Cette naissance marque les dernières années dans la campagne belge. La grande Histoire va, en effet, se mélanger à l'histoire de la famille.

1914, la France accueille la Belgique
                       1914, la France accueille la Belgique                 
Après la déclaration de guerre de l'Allemagne à la France et au mépris de la neutralité belge, les premières patrouilles de reconnaissance allemandes apparaissent à partir de la fin du mois d’août 1914. Les troupes régulières arrivent en masse à partir du mois d'octobre. C’est le début de la première bataille d’Ypres qui se termine le 11 novembre 1914 près des Nonnebossen. Les troupes britanniques et françaises réussissent à empêcher l’avancée allemande vers Ypres et les troupes se livrent des combats acharnés sur la crête. Au printemps de l’année 1915, les Allemands lancent la deuxième bataille d’Ypres en utilisant cette fois une arme nouvelle: le gaz asphyxiant. Celui recevra le nom de gaz moutarde ou Yperite en souvenir du lieu de sa première utilisation.



La ligne du front s’établit ensuite vers Hooge. Beselare et Geluveld se trouvent dès lors en zone allemande et le resteront pendant plus de deux ans. Les Allemands construisent alors plusieurs lignes défensives et les hauteurs sont hérissées de nombreux bunkers en béton défendus par des mitrailleuses.

Face à la menace allemande, Pierre prend la décision de partir en exode, avec son épouse Marie, ses enfants Marcel, Marie, Rémy, Madeleine, Adrienne, Rachel, Camille et Jeanne ainsi que son père Édouard.

Avant de partir, sous un arbre dans la cour de la ferme, Pierre décide de d'enfouir une partie de ses économies.

La famille prend la route de la France. Le 5 mars 1916, Pierre et les siens arrivent à Killem. C'est là, le 21 juin 1916, le premier jour de l'été, à l'age de 47 et 43 ans que Pierre et Marie donnent naissance à leur dernière fille : Irma Anna. 






La famille NUYTTEN s'éloigne encore de la zone de front et se dirige vers la Normandie. Le 12 septembre 1917 ils
arrivent dans une ferme à Bacqueville dans l'Eure.












Controle des Etrangers - AD27 : 4M266

Controle des Etrangers - AD27 : 4M266
Contrôle des Étrangers de l'Arrondissement des Andelys, Liste de Bacqueville - AD27 : 4M266

















Cette photo prise à Bacqueville fin 1917 présente, en haut : Marie, Remy et Marcel ; et en bas : Pierre, Jeanne, Anna sur les genoux de Marie et Camille.











 
Madeleine, Adrienne et Rachel, absentes de la photo se trouvent alors à Veulettes (Seine Maritime) dans une colonie d'enfants Belges. 

Après la guerre, Pierre retourne à Geluveld. Il ne reconnait rien : son village et sa ferme sont un champs de ruine. Il ne retrouve pas même l’emplacement de son arbre...

Geluveld en ruine au lendemain de la guerre.

Geluveld en ruine au lendemain de la guerre.
Geluveld en ruine au lendemain de la guerre.


Il installe alors sa famille dans une ferme de la commune de Lesquin à côté de Lille. 

Lesquin rue du Moulin
Vue de Lesquin


En 1921, Pierre fait partie des premiers souscripteurs avec la somme de 100 francs pour le remplacement des cloches de l'église(1). Les anciennes ont été fondues en 1917 par les allemands. 

Jeanne fait sa première communion à Lesquin le 28 janvier 1922 (1).

Le 9 juin 1923, à la mairie de Sainghin en Mélantois, Pierre déclare le décès son père Édouard, âgé 88 ans, qui passa ses dernières années chez sa sœur Léonie.

Les 18 et 25 novembre 1923, Madeleine et Rachel Nuytten participent à une pièce de théâtre jouée au profit des œuvres paroissiales (1).

En 1924, il donne 1000 francs pour l'achat de la salle du patronage des garçons de Lesquin (1).


Cette photo de famille fut prise lors du mariage de Marcel en 1924. On y voit, au premier plan Anna, Pierre et Marie, assis, et Jeanne ; derrière eux, de gauche à droite : Madeleine, Camille, Marie, Marcel, Adrienne, Rémy et Rachel.

Deux ans plus tard, Pierre et Marie apparaissent sur le recensement de Lesquin avec huit de leurs enfants. Marcel qui a fondé un nouveau foyer n'y apparait plus.


Recensement de Population de Lesquin en 1926 (AD59)
Recensement de Population de Lesquin en 1926 (AD59)


Rachel Nuytten, en religion Soeur Jeanne Marguerite
Rachel Nuytten, en religion Soeur Jeanne Marguerite (1)





 .



Rachel souhaite devenir religieuse. Elle prend l'habit le 6 juin 1930. Pour lui offrir des conditions de vie plus favorables, Pierre lui donne une dot. Grâce à cela, Rachel aura pour mission de s'occuper des fleurs de la chapelle de son couvent. Pierre dira qu'une fille qui entre au couvent est un plus gros investissement que l'achat d'une ferme!





Le 10 novembre 1930 Camille Nuytten devient vice président du Comité de la Jeunesse Chrétienne de Lesquin que l'on vient de créer (1).

Les 8 et 15 février 1931 la troupe du patronage des filles de Lesquin reprit la tradition des séances récréatives. Parmi les actrices : Jeanne et Anna Nuytten. Elles se produisirent également en 1933 (1).

En 1935, après avoir marié et installé chacun de ses enfants, il ne reste plus à sa charge que sa dernière fille Anna. Pierre se sentant diminué par la maladie, avance le mariage de sa fille avec Désiré CHUFFART. Celui-ci a lieu le 28 mai 1935 à Lesquin. 

Entre 1925 et 1935, Pierre aura vu naitre 18 de ses petits enfants :
chez Marcel : Odette, Jeannette, Jean, Odon et Jacques
chez Marie : Pierre, Michel, Daniel, Jacques et Thérèse
chez Rémy : Roger et Michelle
chez Adrienne : Jean, Jeanne et Michel
chez Camille : Pierre
et chez Jeanne : Marcel et Jacqueline

le 12 décembre 1935 à 22 heures, Pierre décède en son domicile de Lesquin à l'age de 66 ans des suites de sa maladie.

Acte de décès de Pierre Nuytten le 12.12.1935 à Lesquin
Acte de décès de Pierre Nuytten le 12 décembre 1935 à Lesquin
 
Son memento indique : "Sa vie n'a été qu'un labeur constant [...] Aucune plainte ne tomba jamais de ses lèvres [...] Excellent père de famille, oublieux de lui même, il ne songeait qu'au bonheur des siens." Ses dernières pensées ont été : "Épouse bien-aimée, chers enfants, votre dévouement inlassable a consolé mes derniers moments que la souffrance aurait rendus si pénibles. Merci de vos soins, merci aussi à toi, chère enfant, consacrée à Dieu, tes prières et sacrifices m'ont fortifié dans la peine. Désormais priez pour moi et vivez de manière que nous puissions nous retrouver au Ciel".


mémento Pierre Nuytten
Mémento imprimé suite au décès de Pierre Nuytten

 
 
Sépulture de Pierre Nytten et Marie Grymonprez au Cimetiere de Lesquin
Sépulture de Pierre Nytten et Marie Grymonprez au Cimetiere de Lesquin
 
 
 
 
 
 
Pierre repose dans le cimetière de Lesquin.



















Notes :
1. Bernard Bonte, Histoire de Lesquin, 2012









Aucun commentaire:

Publier un commentaire